STATANIC PANIC TOUR 2024

STATANIC PANIC TOUR 2024 new  

PESTILENCE

Bandeau Pestilence Limoges

Filtres de recherche

 

 

Première soirée du 28° Festival de Noël 2020 100% DEATH METAL français

 

Fest de noel jour1

 

LOUDBLASTpage Facebook 

 

 

MERCYLESS: Page Facebook

 

 

 

 

PUTRID OFFAL: Page Facebook

 

 

 

 

UNBORN: Page Facebook

 

 

 

 

Deuxième soirée du 28° Festival de Noël 2020

 

Fest de noel jour2

 

 

 

 

IGORRR: Page Facebook

 

 

 

DELUGE:  

 

 

 

PSYKUP: Page Facebook

 

Apres le report en raison de la crise sanitaire du Covid19 et des nouvelles restrictions concernant les rassemblements de plus de 100 personnes, la soirée du concert avec LOFOFORA-7WEEKS-BUKOWSKI du 20 mars au CC John Lennon avait été reportée.
 
Voici la nouvelle date.

 

 

 BANDEAU FACEBOOK LOFOFORA CC J LENNON LIMOGES 13 11 21

 

 

Voici le retour en terre limousine des incontournables et infatigables Lofofora groupe heavy metal français, originaire de Paris. Formé en 1989.

Éternels hargneux, toujours affutés, les jeunes trentenaires de carrière ont toujours la même volonté d'en découdre.

 

 

 

En guise de hors d’œuvre de luxe: 7WEEKS, nos sculpteurs de sons limougeauds vous présenterons leur nouvel album "SISYPHE"!

 

 

 

 

 

En ouvertureBukowski groupe de rock français, originaire de Paris 

 

 

 

 

 

 

 

Billet(s)

 

 

Après nos descentes aux enfers, voyage inhabituel vers...le paradis!

 

 Il y a eu une première soirée sympathique

 

Soir1

 et une soirée “locale” réussie

 

LaLocale

 

 

 

 

même si le public n'a pas assez répondu présent à mon humble avis, nous voici au 3ème soir de ce 27ème fest de noël (27, déjà! OMG) signé Exécution Management.

 

 

 

Qu'a-t-on commandé au papa noël?? 4 groupes, ça va être long! mais en fait NON, ca glisse tout seul, ca s'enchaine et ca finit trop tôt, comme à chaque fois!!

 

 

Petit flashback...

 

 

Ouverture du show par les Antibois de GORGON qui viennent nous présenter leur seulement 5ème album, malgré leurs 28 années d'ancienneté. Du vrai black métal des familles, des riffs efficaces et forts, le groupe ne fait qu'un et emporte le public qui pourtant semblait un peu dissipé au début. Les morceaux issus d'Elegy se mêlent aux anciens et le set est trop court, c'est certain.

 

 

20191220 202213

20191220 202330

 

20191220 203524

 

 

 

 

 

 

Le changement de plateau est fait rapidement et c'est déjà au duo sibérien de NYTT LAND (bizarre, y'a pas de tréma partout!!) d'investir la scène.

Le géant Anatoly et la frêle Natalya sont clairement à leur place pour ouvrir le bal à la tête d'affiche tant attendue du jour...

Leur mélange de folk rituel et musique d'ambiance est bien accueilli. Leurs instruments venus du passé résonnent à merveille dans le chaudron de Lennon. Sachez d'ailleurs qu'ils m'ont confié avoir fabriqué eux mêmes quelques instruments, la classe quand-même!
On se croirait en plein milieu de la steppe boisée, c'est à la fois planant, emballant et...transcendant. Le live est idéal pour cette musique mais voilà déjà la fin du show...je ne peux que vous encourager à acquérir l'album ODAL de ce groupe prometteur (qui a adoré notre météo locale malgré les pluies diluviennes puisque chez eux, il faisait un petit -40 degrés, autant dire que chez nous c'est comme l'été pour eux!) et nous espérons donc les revoir parmi nous.

 

 

20191220 205954

20191220 205923

20191220 210309

 

 

 

 

 

 

Une fois n'est pas coutume, et si on se prenait une petite bière? let's go to the BAR! et pendant ce temps le public continue d'arriver, il a répondu présent ce soir et il faut le dire: ca fait bien plaisir!

 

Voilà que pointent le bout de leurs nez les bordelais de THE GREAT OLD ONES, “TGOO” pour les fidèles! Après quelques changements de line-up, les voici avec un nouvel album en poche “Cosmicism”, très bien accueilli.
Bien que classé comme étant un groupe de black métal, la bande tend vers le métal progressif, ce qui plait à notre public du jour. Toujours avec en filigrane l'univers de Lovecraft qui guide tous leurs morceaux depuis le début, le groupe propose un show efficace (notamment avec le jeu riche des guitares), complexe et même exigeant! La sauce prend, le public adhère à l'atmosphère installée par le groupe. 

 20191220 221712

20191220 221524

 

Ma mention spéciale? Of Dementia! et les tenues de scène bien sûr. Mais comme toutes les bonnes choses ont une fin, voici déjà venir la dernière pause de la soirée. On sent bien que le public n'en peut plus d'attendre ceux pour lesquels il faut le dire ils sont en majorité venus, les lorrains de SKALD (alors d'accord retour des accents bizarres sur des lettres qui n'en accueillent pas d'habitude, c'est notre période “nordique” on va dire, mais moi j'écris SKALD comme ca!).

 

Donc, pour qui a kiffé les aventures de Ragnar Lodbrok à la télévision, cette fin de soirée est pour vous: des costumes à la décoration, en passant par les instruments vikings sans oublier les voix uniques et rares du trio de chanteurs Justine Galmiche, Pierrick Valence et Mattjo Haussy: tout nous plonge dans un univers venu d'une autre époque.

 

Les métalleux du public se transforment petit à petit et interagissent avec la scène au fil des morceaux. Ce tout jeune groupe est parfaitement à la hauteur de cette tête d'affiche et les percussions résonnent dans la salle comme dans les corps. La transe monte et s'installe. Quelques passages a cappella viennent prendre place et rendent hommage à ces chants chamaniques, les instruments sont variés et nombreux (honnêtement, je pourrais les lister en ayant recours à Google mais ce ne serait pas élégant de ma part alors, non!) et ils offrent à une audience peu habituée à ce courant musical un spectacle rare.

Le groupe mêle un chant narratif à une musique rythmée et doucement nous mènent vers...le Valhalla, le public en redemande et la soirée s'achève sur un succès indéniable.

 

20191220 234616

 

 

Encore une soirée inoubliable comme le sera sûrement la 4ème et dernière soirée de ce fest magique!

Je vous souhaite de bonnes huitres et pleins de cadeaux.

 

Métallement vôtre,

 

Eva

 
 
 

 

Troisième soirée du 28° Festival de Noël 2020

 

Fest de noel jour3

 

 

 

 

REGARDE LES HOMMES TOMBER: Page Facebook

 

 

 

STINKY: Page Facebook

 

 

BENIGHTED: Page Facebook

 

 

 

SHAARGHOT: Page Facebook

 

THE OLD DEAD TREE: Page Facebook

 

" Une fin d'année...en apothéose!

Quatrième et dernier soir de ce fest de noël cru 2019, dernière soirée de l'année même! Quoi de plus adapté que 4 groupes français des plus éclectiques?

Au menu ce soir: de l'électro avec Shaârghot, une virée en enfance avec Bernard Minet et son metal-band, du nu-metal hyper engagé avec les Sidilarsen et
on se finit avec le metalcore de Betraying the martyrs.

 

 20191221 202112  20191221 213324  20191221 224945  20191222 000613

 

Aller hop c'est parti!

Pour qui n'est pas préparé, une ouverture de soirée avec Shaârghot, c'est violent! Tout de peinture noire vêtus, le Shaârghot et ses shadows ont d'entrée
de jeu retourné Lennon avec leur métal-indu agressif teinté de dancefloor.
Le rythme est effréné, le mythe se dessine tant au travers de la musique que grâce aux costumes et aux jeux de scène. Ca cogne dur dans notre belle salle et le public se prend au jeu. Ils se décrivent post-apocalyptique et ca va bien avec le bon vieil esprit métal qui habite ces murs.

 

 

 

 

Premier gros choc de la soirée, espérons les revoir très bientôt car comme à chaque fois que c'est bien (très bien même), c'est trop court et rapidement ils doivent rendre la scène...et laisser place à l'OVNI de la soirée: le très attendu show de Bernard Minet et le groupe de trash Heart Attack.

 

J'ai lu une publication de Shaârghot qui décrit parfaitement la situation: tu vois une photo des membres de Shaârghot et Bernard Minet et la légende dit "définition de improbable...".

Alors soyons honnête, beaucoup auront sûrement fait une petite critique mesquine et gratuite genre "mais que fait-il là? mais c'est pas du métal! et bla et bla et bla" mais qui n'a pas eu sa petite larme à l'œil et son petit soubresaut cardiaque en voyant débouler cette énergique et ultra sympathique figure emblématique de notre jeunesse?? J'en ai vu chanter à pleins poumons ces tubes qui ont jalonné notre enfance.

Le groupe assure grave et les morceaux s'enchainent facilement comme un après-midi devant le club Dorothée. Certes loin de nos classiques à nous autres métalleux endurcis, mais avouons que cela a été une parenthèse rafraichissante et drôle dans notre monde de brutes. Le public, les bénévoles et même les techniciens (et oui, je balance!) ont adoré et on souhaite une belle réussite à cette tournée audacieuse.

 

 

 

 

Pause? aller hop, 2 bières, 1 sandwich, 1 tour aux stands de merchandising et encore une balle baffe à venir qui s'installe sur scène: les toulousains de Sidilarsen.

OK, là je vais avoir du mal à être objective car j'ai surkiffé ce 3ème concert...d'abord ils sont gentils, ensuite ils sont généreux, de plus ils sont engagés, et en plus ils sont...d'accord, j'arrête!

 

Le show était impeccable, la présence sur scène des deux écrans apporte une dimension supplémentaire à la scène et c'est très appréciable, la setlist était idéale (sauf l'énorme absence de l'hymne certes récente “on va tous crever”) mais le message est là, le groupe communie avec le public, l'échange est visible, c'est simple, c'est ultra efficace, ça tape, ça joue fort, les filles sont hystériques (je le sais, j'y étais) et ça fait plaisir!!


Didi (et non pas Didier) parle encore et encore avec le public et les tubes résonnent dans la salle et dans les têtes; les milliards pourraient presque me tirer une larme, putain que c'était GRAND! On sent qu'ils quittent la scène à contre cœur et nous non plus on n'a pas envie de les laisser partir, c'est comme un cours de cardio, c'est crevant mais ça fait tellement de bien!

 

Quelle déflagration, l'estomac et le cerveau retournés, pas évident de s'en remettre, mais le public en a encore sous le capot et tant mieux car c'est déjà l'heure de l'ultime groupe: les Bretraying The Martyrs.

 

Avant toute chose, on remarque le charismatique chanteur Aaron Matts et son chant guttural. Le groupe est à l'aise, hyper carré et les morceaux du dernier album se mêlent aisément à ceux des opus précédents. C'est puissant, alternance de heavy, de mélodique, ça martèle et le public bien que précédemment mis à rude épreuve, tient le choc, il est présent, il joue le jeu, il chante, il se dandine et il apprécie! Les riffs sont des cascades, les breaks des petits cailloux semés et l'ensemble, rythmé par une batterie du diable, se charge bien de nous finir les tympans avec des morceaux forts et ultra complexes. Tout le monde finit sur les rotules, tant le public qui a tout donné que le groupe qui savoure sa dernière scène de l'année.

Et s'en est finit de ce fest, de cette année même. De superbes moments gravés dans nos cervelles, dans nos muscles, dans nos corps, tout partout! Et comme dirait les Sidi: "finir l'année avec autant d'amour et d'énergie", ça augure d'une année 2020 de dingues, tellement hâte d'y être!! 

 

Métallement vôtre,

 

Eva

THE RETURN !!!

 

Bon alors on ne va pas se mentir : on n’en pouvait clairement plus de voir les concerts et les festoches être reportés, être post-poned (aucun rapport avec le poney, l’animal), voir simplement être annulés ! Des mois à se ronger les ongles des pieds dans nos canapés, à fouler le tapis du salon avec nos vieilles godasses spéciales concert, à s’enfiler des bières pour ne pas oublier les bons réflexes mais il faut bien l’avouer : ça fait pas pareil d’écouter du métal dans son salon plutôt que dans notre bien aimée salle du CCM John Lennon !

Et pour ce tant attendu grand retour, l’affiche est belle, les bénévoles sont gonflés à bloc (outre les kilos du confinement), les techniciens sont prêts à en découdre, les groupes sont chauds-bouillants et le public, ENORMEEEEEEEE le public : ce soir du 13 novembre 2021, nous sommes tous égaux, on veut s’éclater, on veut s’en mettre plein les oreilles ! J’avoue même avoir versé ma petite larme tant l’émotion de remettre les pieds dans cet antre du black-bonheur était grande (suis une sentimentale)!!

Pas 1, pas 2, pas 3 mais 4 groupes, c’est partiiiiiii !

 

Ouverture de la soirée par le groupe GREYBORN … mais qui est-ce ? Né des cendres de Mama’s Gun, ce sympathique trio glisse du stoner au heavy métal, le style est à la fois froid et décadent (j’ai lu ça quelque part, j’arrive pas encore à piger mais ça fait super sérieux dans ce live-report), lourd mais nuancé ! Leur son est agressif, les mélodies sont efficaces et l’on sent bien que le public adhère rapidement, certains m’ont même glissé à l’oreille qu’ils étaient avant tout venus pour les voir, la classe ! Ils font carrément le job, ils cassent les codes (j’ai bien écrit « les codes » bande de mal-élevés), ils ne sont pas là où on les attend et je pense qu’il faudra faire AVEC eux à présent dans le panorama métalleux français. C’est obscur et moderne à la fois mais comme chaque première partie, c’est trop court !

 

Discipline de fer, on ne perd pas les habitudes : direct à la buvette puis on va fumer sa clope dehors, là où ça caille bien et c’est reparti (mais qu’on est bien de retour à la maizzzzzon !).

 

Alors malheureusement OUI, on est tous au courant et lorsque les membres de BUKOWSKI, quelques jours auparavant, ont confirmé qu’ils maintenaient leur venue, ça nous a fait chaud à nos petits cœurs ! Epaulés par le vaillant Jiu à la basse (déjà venu sur la scène du CCM JL avec les enragés de No return voilà de nombreuses années maintenant), les Bukowski ont occupé la 2ème place de cette « soirée-retour », non sans une énorme dose d’émotion ! Entre heavy rock et métal, le groupe est adorable, le set est maitrisé et la dédicace est sur toutes les lèvres et sur tous les murs. C’est « géré » comme disent les jeunes parce que c’est sincère, l’amitié en fil rouge ! Les morceaux s’enchainent, le public se déchaine, j’ai même vu les gens du merch’ debout sur les tables pour ne rien rater, et ça se comprend !! On en redemande, on veut qu’ils reviennent, sur scène comme en coulisses, ils sont adorables, humbles, talentueux, pas facile d’arrêter là cette liste.

 

On s’extirpe de la fosse en essayant de cacher nos yeux tout humides mais il faut bien s’aérer, se rafraichir, se remettre les idées en place parce qu’il y a une bande de locaux devenus grands qui pointent le bout de son nez…

 

Hop, j’attrape mon dictionnaire pour vérifier un truc… « CHAUVIN : qui a une admiration exagérée, partiale et exclusive pour son pays. ». Ouf, Ouf, Ouf : on kiffe et on surkiffe  7WEEKS et ils sont de Limoges et du coup, on n’est pas chauvin d’après la définition du dico !

Alors OUI ils ont fait une certaine warm up que votre assoc’ préférée affectionne, de belles tournées en France et à l’international mais ils sont toujours partants lorsque l’occasion de venir secouer le public d’Exécution Management leur est offerte ! Et nous n’avons pas été déçus ! Le heavy rock de 7WEEKS nous avait grave manqué : force est de constater qu’ils sont comme le bon vin, ils ne font que s’améliorer avec le temps et le public aime ça ! ils occupent bien la scène, ils rayonnent, leur son est bon et ils nous embarquent dans cette histoire sans fin, le public se jette partout, mais quel pied d’être là ce soir ! on sent que tout le monde est heureux, simplement.

Les morceaux s’enchainent, ils sont magnétiques, ils sont intenses, leur identité scénique est affirmée et la prestation live du jour est impeccable !

Je confirme : ils sont dans la cour des grands et le set est définitivement trop court à mon humble goût.

 

On joue des coudes pour atteindre le bar et sa fine équipe, s’offrir une bière (et y’a du choix !) et un sandwich, un petit tour au merch’ très bien achalandé et c’est enfin l’heure du dernier groupe mais pas des moindres … les tant attendus warriors de LOFOFORA !

 

On les attend depuis le vendredi 20 mars 2020 et faut avouer que ça bouillonne dans nos têtes et dans nos bides : on n’en peut plus d’attendre.

Comme c’est écrit sur leur site, LOFO est un véritable phœnix de la rage et dès la première note, ça envoie du lourd, du bois, du pâté...

Le quatuor parisien est fidèle à lui-même, ils sont « jeunes », ils sont beaux, Reuno (avec ses superbes chaussettes de coreux) et ses comparses donnent tout ce qu’ils ont, c’est ultra fort, c’est ultra bon, le sol vibre, l’estomac fait des bonds !

Le groupe communique avec le public avec cette superbe habitude de le tutoyer, j’adore !

« Tu vas bien Limoges ? » : ben ouais on va bien, c’est tellement kiffant de se retrouver ici.

Et pourquoi pas un circle pit ? Let’s go ! Ça chahute, ça transpire, ça fout le bordel.

Fidèles à eux-mêmes ils abordent les sujets qui dérangent, ils « parlent à nos ventres rock et à nos âmes citoyennes » et en ces temps particuliers, cela ne laisse personne de marbre !

Il faut le dire : on aime l’album Vanités et les petites bombes qu’il contient mais que c’est bon d’entendre les incontournables, tout le monde chante à tue-tête et la fin du show nous laisse un goût d’inachevé, on voudrait que cela dure encore et encore.

Merci LOFO, merci pour cet amour et cette sueur !

 

 

Je suis obligée d’arrêter là sinon j’en ferais des pages et des pages … juste le temps de vous donner rendez-vous pour les prochaines dates :

 

  • Le 03/12 : soirée death métal avec Unborn (vive la Creuse libre), Putrid Offal, Mercyless et les patrons de Loudblast
  • Le 04/12 : la scène locale fait son show, avec Lord Shades, Unsafe, Azgarath et Exorcizer
  • Le 17/12 : No Glory (encore de quoi être chauvins), Stinky (+++), Shaârghot (trop bien, ils reviennent), Landmvrks (9 lettres, le compte est bon), Regarde les hommes tomber
  • Le 18/12 : Myciaa, Psykup, Horskh, Igorrr : ça va dégouliner de sueur !

 

Et surtout, on se lave les mains, on met un masque, on peut jouer à chat-bite mais on n’oublie pas le gel d’alcoolique ensuite, et surtout, on boit de la bière en poussant des gros cris rauques de bourrins enragés !

 

Métallement vôtre,

 

Eva

La tournée HELLFEST WARM UP TOUR 2022 est sur le départ avec un arrêt programmé au CC John LENNON de LIMOGES
 
le vendredi 29 avril à 19H30!
 
Dans les soutes du tourbus visible sur le parking de la salle: TAGADA JONES & CRISIX pour une bonne rasade de décibels
sans oublier la scénographie, une projection immersive sur la future énorme édition,
le concours de Air Guitar et le photocall interactif pour gagner des PASS chaque soir ainsi que le merch exclusif!
 
Nous comptons sur vous !
 
 

POSTER WUHF CC J LENNON LIMOGES 29 04 22 WEB

 

Pour faciliter vos réservations, scanner le flashcode.

 qrcode

 

"Beyond This Road"


« Si tu ne viens pas au Hellfest, le Hellfest viendra à toi ! »


La désormais célèbre tournée Hellfest Warm-Up est de retour après 2 ans de silence. À
quelques mois de sa plus grande édition jamais organisée, l’équipe du Hellfest reprend la
route au printemps 2022 pour vous replonger dans l’ambiance unique du festival et vous
préparer à une édition anniversaire qui s’annonce exceptionnelle !
Au programme 21 dates pour 21 soirées uniques dans tout l’Hexagone en compagnie des
patrons du Punk français, Tagada Jones et des Thrasheurs espagnols de Crisix.
Retrouvez aussi un tas d’animations à chaque étape : scénographie, projections, Air
Guitar, photocall interactif, merch exclusif et sans oublier des pass Hellfest 2022 à gagner
chaque soir ! 

- Tagada Jones (Punk Metal - Fr)

 


Plus d’un quart de siècle que les TAGADA JONES tirent méthodiquement à boulets rouges
avec une hargne invétérée sur tout ce qui les énerve : les dérives capitalistes, les inégalités
sociales, le sexisme, le nucléaire et les cons ! Le tout sur fond de punk rock sautillant, avec
des refrains fédérateurs (la marque du groupe) et un propos musical durci par une influence
metal davantage affirmée qu’à ses débuts. Tout un programme en attendant de les voir sur
la MS 2 en juin prochain !

 


- Crisix (Thrash Metal - Espagne)

 


Depuis 2009, CRISIX jouit d'une progression exponentielle qui ne doit rien au hasard tant le
thrash speedé et survolté proposé par les Hispaniques fait honneur aux classiques du
genre. Après un set sans public au Hellfest From Home 2021 qui a quand même calmé tout
le monde, les pizzaïolos du Thrash vont profiter de cette Warm-Up pour remettre les
pendules à l’heure pour une distribution générale de tartes dont ils ont le secret !

 

🎉 ANIMATIONS 🎉
🎸GRAND CONCOURS DE AIR GUITAR 🎸


Rendez-vous chaque soir pour le grand concours de "Air Guitar » animé par Jimmy Clisson
( MC officiel de la Fédération Française de Air Guitar ) et à travers deux vagues de
compétition où s'affrontent 2 X 10 candidats. Les gagnants repartiront avec un Pass pour le
Hellfest 2022 ! (Les inscriptions se font directement sur place, sur notre stand de air guitar –
premier arrivé, premier inscrit !)
Tous les gagnants seront conviés à participer à la grande finale de air guitar qui aura lieu sur
la Hellstage le jeudi 16 juin 2022. Le grand gagnant sera sacré champion Hellfest et sera
récompensé par un pass 2023 !

📸 PHOTOBOOTH INTERACTIF by ImmortalizR 📸


Faites vous tirer le portrait par notre photographe Immortalizer sur notre photocall interactif.
En plus d’une photo souvenir, vous repartirez peut-être avec un Pass pour le Hellfest 2022 !


🎥 PROJECTION VIDEO HELLFEST 🎥


Replongez dans l’ambiance du festival à travers une vidéo inédite tournée lors de l’édition
2019 ... quelques minutes d'immersion pour vous préparer à l’édition 2022
🧢 MERCHANDISING EXCLUSIF 🧢
Un nouveau stand de merchandising exclusif est disponible sur place avec une multitude de
produits Hellfest.


🎁 SURPRISES 🎁


Tous les participants sont invités à récupérer quelques cadeaux de bienvenue pendant la
soirée (gobelets collector & goodies de nos partenaires) 


🤝 RENCONTRE AVEC L'ÉQUIPE 🤝


Une partie de l’équipe de production du festival sera sur place, n’hésitez pas à les solliciter
et à les interroger. Ils se feront une joie de pouvoir capturer vos témoignages et
réclamations et de répondre à toutes vos questions durant la soirée ! 


See you on the road !


Merci à tous nos partenaires de nous aider dans cette nouvelle aventure itinérante :
RTL2, Sacem, CSTAR, Greetings From Hell, Dr. Martens France, Cartel Concerts, HYRAW
clothing, Flibustier Paris, PLP publicité, Flaine Ski Resort, Geek Me More, Crève, La Cité
des Congrés Nantes

 

 

LaLocale

FESTIVAL DE NOEL #27

 

 

 

 

Fest 2019

 

 

 

 

 

FESTIVAL DE NOEL - JOUR 1

 

SONATA ARTICA + EDGE OF PARADISE + TEMPLE BALLS

 

- LIEU : Centre Culturel John LENNON à LIMOGES (87)

- DATE : Vendredi 6 Décembre 2019 à 19H30

- LOCATION : 23 € + votre commission (non assujettie à la T.V.A.)

 

Soirée tout feu, tout flamme pour cette première soirée du FESTIVAL DE NOEL #27 avec les powers metalleux finlandais de SONATA ARTICA. Headbang assuré, cornes levées, vestes à patchs conseillées, surtout qu'ils seront accompagnés des forts recommandables EDGE OF PARADISE et TEMPLE BALLS

 

BILLETTERIE

 

 

FESTIVAL DE NOEL - JOUR 2

 

 SKÁLD + THE GREAT OLD ONES + NYTT LAND + GORGON

 

- LIEU : Centre Culturel John LENNON à LIMOGES (87)

- DATE : Vendredi 20 Décembre 2019 à 19H30

- LOCATION : 20 € + votre commission (non assujettie à la T.V.A.)

 

Le Festival de Noel accueillera pour cette journée SKÁLD et sa mythologie nordique chanté en vieux norrois pour conter l'histoire des peuples et des dieux vikings.THE GREAT OLD ONES vous contera sa mythologie lovecraftiennes tandis que NYTT LAND vous emmènera vagabonder dans les steppes sibériennes.

Un guest s'ajoutera à l'affiche.

 

 

BILLETTERIE

 

 

 

FESTIVAL DE NOEL  - JOUR 3

 

 SIDILARSEN + BETRAYING THE MARTYRS + BERNARD MINET Métal Band + SHAÂRGHOT

 

- LIEU : Centre Culturel John LENNON à LIMOGES (87)

- DATE : Samedi 21 Décembre 2019 à 19H30

- LOCATION : 20 € + votre commission (non assujettie à la T.V.A.)

 

Le Festival de Noel accueillera pour cette dernière journée quatre artistes hexagonaux qui font du bruit et aiment partager leurs fureurs!

SIDILARSEN, BETRAYING THE MARTYRS, BERNARD MINET Metal Band et SHAÂRGHOT vont vous faire remuer le popotin aux rythmes de leurs riffs endiablés, énervés et jouissifs!

 

BILLETTERIE

 

 

 

 

FESTIVAL DE NOEL #27-PASS 3 jours + 1 soirée offerte 

 

Pass 3 jours pour le 27° festival de Noël + la soirée Scène Locale offerte.

Ce pass est valable pour les soirées du 6-14-20 et 21 décembre 2019 avec en cadeau un T-shirt Execution Mgt.

 

 

  1. SONATA ARTICA + EDGE OF PARADISE + TEMPLE BALLS
  2. samedi 14 décembre soirée groupes locaux
  3. SKALD + THE GREAT OLD ONES + NYTT LAND + GORGON
  4. SONATA ARTICA + EDGE OF PARADISE + TEMPLE BALLS

 

BILLETTERIE

 

Page 2 sur 4